Le recouvrement de créances à l’ère numérique : Tendances et meilleures pratiques

recouvrement de créances

Publié le : 07 septembre 20234 mins de lecture

Même si les appels téléphoniques restent un choix privilégié, les méthodes de recouvrement de créances ont considérablement évolué au cours de ces dernières années pour s’adapter aux changements de comportement des clients. Dans cet article, on fait un point rapide de certaines des meilleures pratiques et tendances dans ce secteur à l’ère numérique.

Déléguez le recouvrement de vos créances

L’ère du numérique a certes consacré le développement d’outils et pratiques éprouvés de gestion de la trésorerie, mais votre meilleur pari pourrait être de faire appel à une société recouvrement de dettes pour vous aider à recouvrer ce qui vous est dû.

Déléguer le recouvrement de vos créances vous offre en effet un certain nombre d’avantages, notamment un précieux gain de temps. Il faut dire qu’entre l’envoi d’e-mails, SMS et autres courriers, ou l’émission d’appels téléphoniques, le recouvrement de créances peut être une tâche fastidieuse et laborieuse qui pourrait même vous empêcher de vous concentrer pleinement sur la croissance de votre entreprise.

À contrario, confier cette charge à un cabinet de recouvrement de créance simplifie le processus de collecte. Que ce soit un recouvrement amiable ou judiciaire, ces sociétés de recouvrement de créance sont compétentes pour défendre les dossiers de leurs clients dans le respect des lois et réglementations en vigueur.

IA, analyse de données, etc : les outils et technologies de recouvrement de créances

Il existe de nombreux logiciels et autres systèmes numériques de recouvrement de créances qui optimisent le credit management en collectant des données importantes provenant de plusieurs sources et canaux. Celles-ci incluent les revenus, antécédents de crédit, préférences ou encore l’historique de paiement des clients pour augmenter l’efficacité des techniques de recouvrement.

L’exploitation judicieuse de ces informations pertinentes aide à améliorer les pratiques de recouvrement de créances, en permettant par exemple d’identifier les clients les plus susceptibles de ne pas rembourser leurs prêts, ce qui facilite la gestion des risques.

Une autre option envisageable est d’adopter des outils de communication automatisés. Vous pouvez par exemple mettre en place un chabot IA ou des messages personnalisés en fonction du client pour envoyer des rappels par mail ou SMS. Et pour faciliter les paiements, c’est une bonne idée de proposer aux clients des portails de paiement en ligne. En plus de réduire le besoin d’intervention manuelle, ces derniers contribuent à l’amélioration de l’expérience client.

Bien que ces différents outils et technologies ne puissent pas remplacer les négociateurs humains, ils permettent de mieux comprendre les clients et d’envoyer une communication personnalisée. Ceci est d’autant plus pertinent que la plupart des consommateurs en retard de paiement n’ont eu qu’un obstacle financier ou ont tout simplement oublié de payer.

Les défis juridiques liés à l’utilisation des outils numériques de recouvrement de créances

Comme on a pu le voir, les pratiques de recouvrement de créances ont considérablement évolué à l’ère du digital, ce qui n’est pas sans présenter des défis notamment d’ordre juridique. La numérisation du recouvrement doit en effet se faire dans le respect des droits des consommateurs et des dispositifs légaux qui encadrent la collecte, le stockage et l’exploitation de leurs données personnelles. En clair, il est important que les informations sensibles sur les clients soient absolument protégées lors de l’utilisation des outils numériques de recouvrement de créances, de sorte à ne pas exposer votre entreprise à des risques juridiques tels que les litiges.

Automatisez vos processus contractuels : les fonctionnalités essentielles d’un logiciel efficace
Le rôle de l’avocat en droit du travail dans la gestion des conflits au sein de l’entreprise

Plan du site