Chantier : Comment protéger son espace de travail ?

protection de chantier

Une zone où des travaux sont réalisés représente de nombreux dangers concernant le personnel qui y travaille mais aussi le risque de voir des personnes étrangères s’y introduire. Il est donc indispensable de mettre en place une protection de chantier pour la sécurité de tous. Voici les indications à suivre en la matière.

La protection de chantier commence par une bonne clôture

Si une caméra de surveillance pour chantier fait partie des éléments de protection de chantier indispensable, elle doit venir en complément des autres éléments comme la clôture. En effet, il faut délimiter la zone à l’aide de barrières et créer des accès où les entrées et sorties peuvent être contrôlées afin de veiller à ce que seules les personnes autorisées puissent pénétrer dans cette zone. Il faut aussi que cette clôture ne présente aucune faille pour éviter toute intrusion.

Définir un périmètre de sécurité

Il est important de délimiter les zones à risque et d’éviter que des personnes étrangères puissent y pénétrer. Pour cela, il est possible de mettre en place un filet de travaux. Il est facile à poser et marque visuellement les emplacements.

En plus de baliser une zone de travaux, le filet peut aussi constituer une protection temporaire en indiquant un trou par exemple.

Indiquer votre présence par des panneaux

Votre zone de travaux n’est pas obligatoire dans un endroit en retrait, elle peut aussi se trouver sur un lieu de passage ou sur le bord de la voie publique. Il est alors indispensable de mettre en place une protection du chantier pour que les piétons contournent votre espace de travail. Cela peut être fait par l’installation d’un filet ou d’une rubalise par exemple.

Mais, il faut aussi indiquer votre présence grâce à des panneaux. Ces derniers, en fonction des sigles indiqués dessus, doivent aussi renseigner des risques encourus comme la chute d’objets, la présence de matières dangereuse, le passage d’engins…

Installer une caméra de surveillance

La protection de chantier concerne les personnes qui peuvent passer à proximité, les professionnels qui y travaillent mais cela inclut aussi apporter une solution contre les intrusions et notamment les vols. Pour cela, il est possible de mettre en place une protection temporaire, le temps du chantier, à l’aide d’une caméra de surveillance ou même de plusieurs.

Installez une caméra de surveillance extérieure sur les endroits stratégiques comme les accès et les zones d’entrer pose du matériel et des matériaux. Vous pouvez d’ailleurs recouvrir ceux-ci d’une bâche pour les protéger des intempéries et cela évite qu’ils ne soient visibles. De cette façon, elle réduit les convoitises. La bâche contribue ainsi à réduire les vols.

La caméra de surveillance vous apporte une protection de chantier continue puisqu’elle filme en permanence et peut même enregistrer les images pour que vous puissiez les exploiter en cas de problème. Et, il n’y a rien à craindre des intempéries en termes de destruction, la caméra de surveillance extérieure est prévue à cet effet. Pour plus d’informations sur les avantages de la surveillance par caméra, elles sont sur Mr-Entreprise.

Ordonner son chantier

Enfin, toute protection de chantier quelle qu’elle soit n’est rien si la zone de travaux n’est pas ordonnée. Les équipements et matériels doivent donc être stockés dans des endroits prévus à cet effet. Tout matériel qui traîne représente un danger pour les personnes qui y travaillent. D’ailleurs, pour leur sécurité, le port des EPI doit constituer une obligation. Cliquez ici pour en savoir plus sur ces derniers.

De même, tout chantier implique la création de déchets et de gravats qui peuvent être en quantité importante selon l’ampleur de celui-ci. Pour des questions de sécurité, il faut faire place nette en les évacuant au fur et à mesure.